SERGE GÉRARD SELVON
PLASTICIEN
BLOG

Dernier(s) 5 billets

  • HARALD SZEEMANN À DÜSSELDORF
  • KHALID NAZROO
  • ÉMILIE CAROSIN
  • GENEVIÈVE BONIEUX
  • DIDIER WONG

Pas de nouveau commentaires

  • Pas de commentaires

Archives

2018:Février | Mai | Septembre | Octobre
2017:Novembre | Décembre

Catégories

04.05.2018

GENEVIÈVE BONIEUX

IMG_0848.jpgIMG_0845.jpgIMG_0846.jpgIMG_0847.jpgIMG_0844.jpgGENEVIÈVE BONIEUX
L’exposition des artistes mauriciens à la mairie du 6e , Paris, 12 avril.
À l’instar des Nabis, qui remettaient jadis cette invention chinoise de la dynastie Zhou au goût du jour et peignaient des oeuvres picturales autonomes sur des panneaux de paravents(Paul Serisier, Pierre Bonnard…) et d’autres artistes, qui depuis ont passé le flambeau jusqu’aux contemporains (Sol le Witt…) Geneviève propose un concept qui dépoussière cet art ancien, innove avec des matériaux de la technologie moderne et véhicule des contenus qui contextualisent des aspects prégnants de notre identité post coloniale.
Paravent…on pense d’emblée à barrière, séparation, isolement, limite, écran de protection, bouclier…
Le paravent n’est-il pas en soi un symbole de la persistance des innombrables cloisonnements socioculturelles qui caractérisent encore la postcolonie mauricienne?
Or ces paravents de Geneviève sont translucides…ils illusionnent l’ouverture et l’absence de barrière…et évoquent l’univers idyllique d’une insularité heureuse..
Serge Selvon. 04.05.2018.©

Serge Gerard Selvon - 16:53:34 | Ajouter un commentaire

Ajouter commentaire

Remplissez le formulaire ci-dessous pour ajouter vos propres commentaires